Traitement des différents types des cicatrices d’acné

Taches rouges ou brunes, trous dans la peau, petites boules en relief… Les marques d’acné peuvent perdurer à l’âge adulte et représenter un véritable complexe chez les personnes qui en souffrent. Heureusement, des traitements de médecine esthétique comme le laser existent pour les atténuer et retrouver une belle peau.

 

Qu’est-ce que l’acné ?

 

L’acné est une maladie de peau très courante. Elle apparaît principalement à l’adolescence, mais peut aussi toucher les adultes. On estime que 80 % des adolescents sont touchés et qu’un quart des adultes en sont victimes, notamment les femmes. Les hormones stimulent l’acné, ce qui explique la flambée des imperfections lors de la puberté et le caractère plutôt féminin une fois arrivé à l’âge adulte.

 

Cette anomalie de peau se traduit par une stimulation excessive des glandes sébacées qui produisent un volume anormalement élevé de sébum. Ce sébum excédentaire obstrue les orifices folliculaires et engendre leur inflammation. C’est cette réaction qui se traduit par l’apparition d’un bouton ou d’un point noir.

 

Qu’est-ce que les cicatrices d’acné ?


L’acné peut laisser des marques visibles. Bien souvent, ces cicatrices disparaissent avec le temps et sont plutôt discrètes. Mais il arrive que les cicatrices d’acné soient bien visibles et perdurent sur le visage ou le dos. Pour les personnes qui en sont porteuses, cela peut être une véritable source de complexes puisque ces marques ne disparaissent plus.

 

Les cicatrices d’acné résultent d’une mauvaise cicatrisation. Celle-ci peut être provoquée par un manque de traitement pendant les poussées acnéiques. On peut aussi noter une mauvaise cicatrisation lorsque les patients touchent leur visage de manière répétée et « triturent » leurs boutons.

 

Les différents types de cicatrices d’acné


Les cicatrices d’acné peuvent revêtir plusieurs aspects :

 

  • Il est possible de voir apparaître des cicatrices en relief de petite ou grande taille, que l’on appelle hypertrophiques ou parfois chéloïdes.
  • Les creux dans la peau sont les plus fréquents. Ils sont de trois types: les “rolls”, les “box” ou les “pics à glace”. Il s’agit de cicatrices atrophiques, plus en profondeur et plus fines, qui forment un creux. Certaines sont plus simples à traiter que d’autres.
  • Il n’est pas rare de noter l’apparition de petites boules blanches sous la peau, assez molles : il s’agit d’elastolysis périfolliculaires ;
  • Enfin, les cicatrices d’acné peuvent se manifester par l’apparition de taches pigmentées de couleur rouge ou brune : on parle d’hyperpigmentations post-inflammatoires.

 

Le traitement contre les cicatrices d’acné


Les protocoles de traitement des cicatrices d’acnée dépendent des types de cicatrices. En fonction de l’aspect de la surface, de la taille et de la profondeur des marques d’acné, ils peuvent être utilisés seuls, ou associés entre eux.

 

Les cicatrices atrophiques, ou “rolls” peuvent bénéficier de plusieurs techniques. Le laser CO2 fractionné permet d’agir dans les couches profondes du derme pour redonner à la peau un aspect plus lisse.

 

Les lasers vasculaires sont particulièrement efficaces pour atténuer la rougeur des cicatrices. Ils sont réactifs au pigment hémoglobinique et réagissent donc de façon plus ou moins sélective sur les vaisseaux sanguins.

 

La subcision est un traitement qui consiste à “décoller” la cicatrice du tissu inférieur pour permettre la formation d’un caillot sanguin sous la peau. Celui-ci remonte ensuite en surface. La subcision est particulièrement recommandée pour traiter les cicatrices festonnées, les rolls.

Cette technique doit être complétée par les injections d’acide hyaluronique pour éviter que la fibrose se reconstitue.

 

L’acide hyaluronique permet également de traiter les rolls par augmentation : l’injection de ce filler permet ainsi aux rolls de remonter à la surface pour combler les trous.

 

La technique du cross TCA est recommandée pour les cicatrices en pic à glace. Ce geste utilise de l’acide trichloracétique assez concentré pour encourager le renouvellement cellulaire de l’épiderme.

 

Les cicatrices particulièrement profondes (les box) peuvent bénéficier d’un relèvement microchirurgical. Cette méthode est utilisée pour libérer l’adhérence de la cicatrice dans le derme grâce à un micro-bistouri. L’épiderme gagne en souplesse et s’aligne avec le plan cutané pour obtenir cet effet de peau plus lisse.

 

Concernant les cicatrices en relief ou chéloïdes, les traitements de médecine esthétique s’orientent plutôt vers d’autres méthodes que le laser, comme les injections de corticoïdes retard, la cryothérapie, la microchirurgie et la radiothérapie.

 

Réduire ou éliminer ?


Le traitement des cicatrices d’acné est souvent long et complexe. En règle générale, plusieurs techniques de médecine esthétique sont associées pour venir à bout des trous dans la peau, des taches colorées ou des aspérités en relief. Il n’est toutefois pas possible d’assurer une élimination totale des cicatrices pour tous les patients.

 

Résultats des traitements contre les cicatrices d’acné


Les traitements des cicatrices d’acné sont efficaces et permettent d’obtenir une amélioration bien visible de la qualité de la peau. Cependant, il se peut que les marques ne disparaissent pas complètement. Il est impossible de garantir l’élimination complète des cicatrices. En revanche, on peut garantir une nette diminution des marques visibles.