Soins du visage à 20 ans, 40 ans, 60 ans

Publié le 27/08/20 par Docteur Mayeux

Ces dernières années, la prise en charge des problèmes esthétiques a connu un vrai bouleversement avec l’offre de médecine esthétique. De nouvelles techniques et de nouveaux produits ont en effet permis d’offrir des solutions simples, rapides et moins coûteuses, avec d’excellents résultats. Pour la médecine esthétique du visage, trois grands axes d’amélioration sont ainsi apparus.

 

Redonner de beaux volumes

Grâce à des produits de comblement comme l’acide hyaluronique par exemple, il est possible de faire disparaître des rides statiques, de redonner du volume à des pommettes ou de redessiner des contours de lèvres pour les rendre à la fois plus pulpeuses et plus sensuelles. Les résultats sont visibles immédiatement.

 

Retrouver une belle peau

La médecine esthétique permet aussi de redonner une peau lisse, jeune, pleine de vitalité, en traitant simplement de nombreuses situations : peaux grasses, cicatrices d’acné, rides et ridules, pigmentation de la peau ou cernes colorés bénéficient de solutions performantes et totalement indolores. Donner un coup de boost à sa peau, grâce à une technique adaptée, c’est la certitude de retrouver alors un visage jeune et lisse, plein d’éclat.

 

Redessiner des contours

Quel que soit l’âge, il est possible aussi de retravailler certaines formes disgracieuses, s’accentuant avec l’âge : c’est vrai pour le nez (rhinoplastie médicale), le menton (génioplastie médicale), la bouche, l’ovale du visage… La chirurgie n’est plus le passage obligé !

 

Soins du visage à 20 ans en médecine esthétique

 

Mon visage à 20 ans

 

Le jeune âge n’est pas antinomique avec des soins de médecine esthétique. C’est en effet l’âge adulte, où l’on a parfois enfin envie de prendre en charge et de corriger sans chirurgie certaines petites anomalies, par exemple pour le nez (profiloplastie).

 

C’est aussi le moment où il est temps de faire disparaître des cicatrices d’acné disgracieuses, ou de supprimer des pores dilatés ou une peau grasse.

 

Quelles solutions esthétiques à 20 ans ?

 

Injection d’acide hyaluronique

 

De petites injections ciblées, indolores, permettent d’effectuer une rhinoplastie médicale, pour traiter par exemple une légère bosse ou remonter une pointe de nez.

 

Un produit volumateur peut aussi être utilisé pour redonner volume et sensualité à des lèvres naturellement trop fines, ou aux contours peu affirmés.

 

Le peeling

 

L’objectif est d’éliminer les couches superficielles de l’épiderme, pour redonner tout son éclat à une peau.

 

Un peeling moyen permet de traiter avec éclat les pores dilatés, les excès de sébum, les points noirs et des tâches cicatricielles superficielles.

 

Laser fractionné CO²

 

Les traitements au laser permettent d’agir un peu plus en profondeur qu’un peeling superficiel, pour faire disparaître des cicatrices d’acné plus profondes ou encore des pores très dilatés. En agissant plus profondément, la réaction cutanée est aussi plus marquée, avec possibilité de petites croûtes durant une grosse semaine.

 

Soins du visage à 40 ans en médecine esthétique

 

Ma visage à 40 ans, mais est-ce que mon visage a 40 ans ?

 

Si chacun est inégal face aux stigmates de l’âge, 40 ans est souvent l’âge où la femme commence à voir ses 40 ans, à les toucher du doigt : la bouche peut perdre un peu en volume, l’ovale du visage s’affaisse légèrement avec les premiers signes de relâchement cutané, les premières rides et ridules font leur nid, la peau devient plus terne et moins éclatante.

 

De nombreux facteurs peuvent évidemment accentuer ces effets, comme le soleil ou le tabac. On a soudain l’impression que ses 20 ans sont loin, alors qu’en réalité, ils sont peut-être à quelques injections ou quelques soins de médecine esthétique !

Quelles solutions esthétiques à 40 ans ?

 

Injection de toxine botulique

 

Les rides dynamiques ou d’expression, dans la partie haute du visage, sont en principe les premières à apparaître : l’injection de toxine botulique permet de stopper l’hypercontraction musculaire responsable, pour redonner à la peau un aspect lisse et reposé.

Le « Botox » ne fonctionne pas sur les rides statiques, imposant dans ce cas un produit de comblement (injection d’acide hyaluronique).

 

Les fils tenseurs

 

Si les rides commencent à être marquées, les fils tenseurs peuvent être un moyen de retarder les effets du vieillissement.

 

Ils s’envisagent sinon plutôt à partir de 50 ans. C’est un lifting sans chirurgie, qui ne peut s’envisager que si la peau garde encore un minimum d’élasticité.

 

Peelings

 

Ils permettent de supprimer les couches superficielles de l’épiderme, faites de cellules mortes, les cornéocytes. L’objectif est alors de stimuler l’assise régénérative, pour redonner une peau plus jeune, plus lisse, et plus douce.

 

La profondeur du peeling est adaptée au type de lésions à corriger (ridules, rides légères, taches pigmentaires…).

 

Soins du visage à 60 ans en médecine esthétique

 

Mon visage à 60 ans

 

Malgré toutes les précautions prises, il y a souvent une discordance entre le visage de nos 60 ans… et notre esprit, encore très jeune.

 

Les rides ou la pigmentation trahissent malheureusement notre âge, donnant parfois et de manière totalement injuste un regard triste, un sourire dur ou encore un visage fatigué et avachi.

 

Pour la première fois peut-être, on ressent comme une trahison de notre corps : pourquoi mon visage renvoie-t-il une expression qui n’est pas celle que je ressens encore au fond de moi ? La médecine esthétique permet alors facilement de redonner toute sa jeunesse à un sourire ou à un regard.

 

Quelles solutions esthétiques à 60 ans ?

 

Injection d’acide hyaluronique

 

Des injections d’acide hyaluronique permettent de traiter tous les creux, ce produit de comblement agissant sur les rides statiques, les cernes creux, les lèvres amincies ou les joues creuses. Leur effet dure environ entre 8 et 18 mois.

 

Cryolipolyse et double-menton

 

En cas d’apparition de double menton, il est possible de détruire les cellules adipeuses par un froid intense et prolongé : cette cryolipolyse permet ensuite une résorption des graisses par les macrophages, entraînant un amincissement marqué en environ 2 à 3 mois, sans bistouri et sans douleur.

 

Radiofréquence

 

Basée sur un échauffement contrôlé de la peau par des ondes électromagnétiques, la radiofréquence a un triple effet :

  • la chaleur détruit une partie du tissu graisseux, d’où un effet amincissement ;
  • l’augmentation de température rétracte le derme, d’où un effet tenseur sur les rides et le relâchement cutané ;
  • les pigments de mélanine sont détruits et résorbés, permettant un photorajeunissement de la peau, alors plus claire et plus éclatante.

C’est un traitement possible des taches de soleil ou taches de vieillesse, en alternative à d’autres techniques comme le laser.

 

Quel que soit son âge, la médecine esthétique permet donc de corriger des petites imperfections, et de ralentir l’apparition des premiers signes de vieillissement. Il n’y a pas d’âge pour bien faire !