Médecine Esthétique & Laser Paris 8

Corriger le regard grâce aux injections

 

Les différents types de cernes

 

Qu’ils soient héréditaires ou liés au vieillissement, les cernes donnent un air fatigué et assombrissent le visage. Situés sous la paupière inférieure, ils creusent le regard. Plus ou moins marqués, plus ou moins creux, ils prennent naissance au coin de l’œil et se terminent dans la vallée des larmes.

Lorsque le cerne est creux, il forme un dénivelé sous l’œil qui devient visible et projette une ombre sous la paupière inférieure. Cette cavité donne alors au regard une expression triste et fatiguée, accentuée par la mise en évidence du rebord orbitaire. Le cerne creux est le résultat d’un manque de graisse, qui a tendance à diminuer avec le temps et d’une résorption osseuse aussi.

Les cernes colorés sont liés au patrimoine génétique. Qu’ils soient de couleur bleu, violet ou brun, ils marquent le regard et peuvent être la cause d’une gêne sociale plus ou moins importante. Le cerne brun foncé provient d’une hyperpigmentation héréditaire, ethnique. Le cerne bleu ou rouge apparait sous la peau d’une grande finesse. Il s’agit d’une congestion vasculaire et avec l’âge d’une diminution de la graisse et de l’épaisseur dermique.

Lorsqu’il est associé à un cerne creux, le cerne coloré peut parfois être amélioré par des injections.

 

L’acide hyaluronique pour rajeunir le regard

 

Les injections d’acide hyaluronique vont permettre de combler le creux formé par le cerne. L’injection doit être prudente et sous-corrigée, elle sera complétée si nécessaire dans un deuxième temps.

L’acte est doux et non-invasif et s’effectue après l’application d’une crème anesthésiante sur la zone. Le traitement est rapide ne dépassant pas les 20 minutes.

L’utilisation d’une canule pour injecter permet de réduire drastiquement le risque de bleus qui dans cette zone peuvent durer très longtemps.

Le résultat naturel et discret se met en place en quelques jours. Le regard s’adoucit et le cerne est comblé pour une durée comprise entre 12 et 18 mois minimum, voire plusieurs années chez certains patients.